+33679876028

Basset artésien normand

Caractéristiques

• Poids – 20 à 26kg

• Taille – Femelle: 55cm

                Mâle: 60cm

• Poil – Court

• Espérance de vie – 13 ans

 

Descriptif

Tête: Crâne plat entre les oreilles, stop modéré et truffe de couleur noire à l’exception des chiens à robe bleue chez qui la truffe présente une teinte bleuâtre. Quand le chien est attentif, le front se ride.

Yeux: En forme d’amande et de couleur brun foncé voire ambre chez les sujets à robe bleue.

Oreilles: De taille moyenne et de forme triangulaire, elles sont dressées et légèrement portées vers l’avant.

Poil: Le poil est uniformément court et lisse. Sur toute la ligne du dos, un épi poussant en sens inverse au reste du pelage forme cette crête si particulière.

Quatre couleurs sont reconnues : rouge, bleue, noire et fauve.

Queue: Verticale et quelque peu recourbée, elle s’amincit de son origine vers son extrémité.

Caractère et comportement

Le chien thaïlandais à crête dorsale est également un formidable compagnon au quotidien entièrement dévoué à sa famille. Bien éduqué, il deviendra le partenaire de jeu idéal de tous les membres de la famille. Il n’en reste pas moins essentiel de préciser qu’un jeune enfant ne devrait jamais demeurer seul avec le chien en l’absence d’une personne adulte.

Le chien thaïlandais à crête dorsale, avec son caractère fort et décidé, est connu pour sa tendance à “tester” son maître : il pourrait donc rapidement prendre le contrôle de la situation s’il ne se sentait pas suffisamment tenu.

La cohabitation avec des chats n’est pas à conseiller en raison de son instinct de prédation bien conservé. A contrario, s’il a été correctement sociabilisé dès son plus jeune âge, vivre avec d’autres chiens est tout-à-fait envisageable.

Le chien thaïlandais à crête dorsale demande une éducation stricte et ferme dès le plus jeune âge certes, mais qui devra s’effectuer en douceur pour ne pas le brusquer.

Gardien inné et naturellement très protecteur, il pourrait se montrer agressif vis-à-vis des autres chiens mais également de l’homme s’il ne disposait pas d’un cadre de vie bien contrôlé. Il n’est pas à conseiller aux personnes n’ayant jamais éduqué de chien auparavant.

 

Ses besoins

De la chaleur et de l’exercice ! Le chien thaïlandais à crête dorsale n’est pas fait pour supporter les basses températures ni la vie en appartement. Un grand jardin et de longues sorties lui donneront pleinement satisfaction.

Enfin, il supporte mal la solitude et, s’il reste enfermé durant de longues heures, risque d’abîmer ou de détruire ce qui lui passera sous la dent.

Alimentation

Une alimentation adaptée tenant entre autres compte du degré d’activité de l’animal doit lui être apportée. De plus, il est essentiel de ne pas distribuer la ration du chien de manière unique et avant d’effectuer un exercice physique en raison du risque élevé de torsion de l’estomac.

Santé

Cette race est connue pour sa robustesse. Originaire d’un pays au climat tropical, elle supporte cependant peu les températures froides.

Une maladie congénitale, c’est-à-dire présente dès la naissance, est décrite chez le chien thaïlandais à crête dorsale : il s’agit du sinus dermoïde. Il nécessite une opération chirurgicale. Les chiens présentant une telle malformation ne devraient pas être utilisés pour la reproduction. Demandez conseil à votre vétérinaire !

Enfin, comme dans beaucoup d’autres races, le risque de dysplasie de la hanche est réel chez le chien thaïlandais à crête dorsale. Il est donc essentiel de se renseigner auprès de l’éleveur si les parents du chiot sont bel et bien exempts de ce problème orthopédique.

Très grande taille

Les chiens de plus de 50 Kg

Grande taille

Les chiens de 30 kg à 55 Kg

Moyenne taille

Les chiens de 20 kg à 35 Kg

Très moyenne taille

Les chiens de 10 kg à 25 Kg

Petite taille

Les chiens de 5 kg à 15 Kg

Très petite taille

Les chiens de moins de 5kg