+33679876028

Chien d’Artois

Caractéristiques

• Poids – 25Kg à 30Kg

• Taille – Femelle: 50cm à 56cm

                Mâle: 52cm à 58cm

• Poil – Court

• Espérance de vie – 13 ans

 

Descriptif

Son poil : court, épais et bien couché sur le corps.
Sa couleur : l
a robe est tricolore (fauve foncé, noir et blanc), le noir formant un manteau ou de larges taches. La tête est généralement fauve ou charbonnée.
Sa tête : large et forte, le museau carré. La truffe est noire aux narines bien ouvertes, et la denture est en ciseaux, c’est-à-dire que les dents de la mâchoire supérieure recouvrent les dents de la mâchoire inférieure.
Ses oreilles :
un peu épaisses et arrondies au bout, sont attachées à hauteur de la ligne de l’œil et arrivent jusqu’à la naissance de la truffe. Elles sont pratiquement plates, à la différence des autres chiens courants français. 
Ses yeux :
saillants, grands et très ouverts, donnant au Chien d’Artois un regard doux et mélancolique, sont brun foncé. La conjonctive rouge ne doit pas être apparente.
Son corps : charpenté et musclé. Le cou est moyennement long, puissant, avec très peu de fanons (replis de peau).
Sa queue : forte et assez longue. Portée en faucille sans retomber vers l’avant, la pointe forme un léger épi.

Caractère et comportement

Chien vigoureux et rustique, très fin de nez, ralliant bien la meute, équilibré et affectueux. C’est un chien intelligent et courageux, souvent gai et enjoué.

Par contre, pour le travail, le Chien d’Artois a besoin d’un dressage ferme.

Education…

Pour éduquer le Chien d’Artois, il faut être ferme, mais aussi avoir une bonne dose de patience, car il a du tempérament et peut se montrer têtu. Certains individus sont même assez dominateurs. Une éducation ferme mais basée sur la confiance l’amène toutefois rapidement à être obéissant.

En ce qui concerne le travail, étant donné que c’est un chien indépendant, il faut très tôt enseigner à son chien le rappel et l’obéissance, pour éviter qu’il ne parte tout seul sur une piste.

Chien de chasse par excellence, le Chien d’Artois peut servir comme chien d’ordre, c’est-à-dire en meute pour la chasse au gros gibier, ou seul avec son maître en chasse à tir.

Il est aussi performant comme chien courant (sa vitesse est moyenne, mais il est très endurant) que comme chien d’arrêt, grâce à son odorat très fin et sa voix aigüe qui porte loin.

Ses besoins

Ce chien de travail a bien évidemment besoin de beaucoup d’exercices pour être pleinement comblé. La chasse est bien entendu son activité de prédilection et il sera d’ailleurs un parfait auxiliaire pour son conducteur.

S’il ne travaille pas auprès d’un chasseur, de nombreuses activités devront lui être proposées pour palier à ce manque.

Activités possibles…

Chasse, pistage, cani-rando, cani-cross, cani-VTT, mantrailing, etc.

Vie en appartement…

Déconseillé.

Ce chien de chasse rustique n’est absolument pas fait pour la vie citadine. Il ne supporte pas l’attache et encore moins la solitude.

De fait, un cadre de vie urbain rendrait très malheureux ce chien qui a besoin d’espace et d’interactions quotidiennes pour se sentir bien dans ses pattes.

Compatibilité avec les enfants…

Possible.

Le chien d’Artois adore jouer, il peut donc être un parfait compagnon pour les enfants.

 

Alimentation

Le Chien d’Artois n’est pas un chien difficile à nourrir. L’alimentation industrielle sèche ou humide lui convient très bien. Si on lui donne une alimentation ménagère, il faut la compléter par des vitamines et du calcium.

En amont de la période de chasse, il est recommandé de lui faire perdre du poids s’il en a pris beaucoup depuis la dernière saison, en commençant un mois avant. Pour cela, on peut restreindre sa ration quotidienne, ou bien lui donner une alimentation plus pauvre en calories.

Pendant la période de chasse, ses besoins sont accrus, et il convient donc au contraire d’augmenter sa ration quotidienne de 10 à 20% ou de lui offrir une alimentation plus riche en calories. Il est possible de lui donner une petite quantité de nourriture avant de partir à la chasse, de préférence tiède et humide pour être digérée plus vite, et une autre à midi.

Le reste de la ration quotidienne, plus conséquent, sera donné le soir. Il faut en tout cas absolument éviter les gros repas juste avant la chasse, pour que le chien n’ait pas de problèmes de digestion qui pourraient le rendre malade.

Santé

Le Chien d’Artois est un chien rustique, robuste et plein de vitalité. Il n’a pas de prédisposition génétique à des affections particulières.

Les risques qu’il court sont ceux de tout chien de chasse, à savoir les morsures (de vipère, par exemple), les blessures ou fractures que peut infliger le gros gibier comme le sanglier, ainsi que les coups de chaleur. Il faut donc éviter de le faire chasser aux heures les plus chaudes, et le faire boire souvent.

En outre, les chiens courants se lancent à corps perdu dans la poursuite du gibier, et peuvent se blesser avec des branches ou des cailloux. Il faut donc vérifier au retour de la chasse ou d’une balade en liberté qu’il n’a pas de plaie (notamment aux pattes, aux oreilles et à la queue).

Enfin, il est recommandé d’examiner régulièrement son chien à la recherche de parasites comme des puces ou des tiques, auxquels un chien de chasse est évidemment plus exposé qu’un chien qui passerait le plus clair de son temps en intérieur.

 

Entretien et hygiène

Ce chien rustique ne se toilette pas mais se brosse néanmoins régulièrement.

Perte de poils :
Les pertes sont modérées.

Le Chien d’Artois

Très grande taille

Les chiens de plus de 50 Kg

Grande taille

Les chiens de 30 kg à 55 Kg

Moyenne taille

Les chiens de 20 kg à 35 Kg

Très moyenne taille

Les chiens de 10 kg à 25 Kg

Petite taille

Les chiens de 5 kg à 15 Kg

Très petite taille

Les chiens de moins de 5kg