+33679876028

Toilettage et soins de votre chien

Une bonne hygiène et des soins quotidiens, sont importants et bénéfiques à sa bonne santé.

LE BAIN

Fréquence

Il ne faut pas laver votre chien souvent ! Car trop de bains, retire la couche de sébum naturelle qui protège la peau de votre animal des agressions extérieures: pollution, mauvaises bactéries…

Avec des produits lavants, la fréquence est une fois par mois si votre chien à le poil long, et tous les deux à trois mois si votre chien a le poil ras. Si le poil est trop emmêlé ou que votre chien a une odeur nauséabonde, c’est qu’il est temps de le laver.

Si vous revenez d’une ballade, si votre chien s’est baigné dans des plans d’eau ou dans la mer ou si votre chien à la peau ou les coussinets sensibles et qu’il se lèche les pattes, il faut lui faire prendre un bain.

En revanche, l’utilisation des produits lavants n’est pas toujours nécessaire. Un simple rinçage à l’eau claire est suffisant pour se débarrasser des impuretés et prévient sa peau des démangeaisons.

Ce dont vous aurez besoin

Afin de faire prendre le bain à votre petit animal, vous aurez besoin :

– Votre baignoire, votre bac à douche ou un bac, semblable à des petites piscines pour enfant spécialement conçus pour donner le bain à votre compagnon et vendus en animalerie.

– Une brosse, afin de démêler les poils de votre compagnon avant de lui donner son bain. Profitez-en pour inspecter votre chien, petites plaies, grosseurs diverses, parasites…

– Un shampooing spécifique pour chien, avec un Ph proche de la neutralité et adapter à votre chien.

Une ou plusieurs serviettes-éponge propres pour le séchage. Ou un sèche-cheveux si votre chien n’en a pas peur…

Les étapes d'un bain

– Placez votre chien dans la baignoir vide ou très peu d’eau. Mouillez votre chien à basse pression et à l’eau tiède (entre 28 et 35°C maximum). Il faut que l’eau pénètre bien sous le poil de couverture jusqu’à la peau du chien. Attention à ne pas mouiller ni ses oreilles ni yeux.

– Une fois votre chien bien mouillé, appliquez une noisette de shampooing sur toute la longueur du chien puis émulsionnez le produit. N’oubliez pas de bien frotter son ventre, le dessous de la queue et le poitrail. Terminez le nettoyage par ses pattes. Si nécessaire reprenez une noisette de produit et massez les pattes sans oublier les interstices entre ses doigts.

– Place au rincage, l’étape la plus importante et toujours à l’eau tiède. Rincez abondamment jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de shampooing et que l’eau soit claire. En faisant toujours attention aux yeux et aux oreilles ! Si le rinçage est mal exécuté les poils vont ternirs et la peau de votre chien sera irritée.

– Avant dernière étape, le séchage. Appliquez une serviette-éponge sur le dos de votre animal puis frictionnez-le doucement. Utilisez plusieurs serviettes jusqu’à ce que votre chien ne ressente plus le besoin de se secouer. Vous pouvez compléter le séchage au sèche-cheveux, mais attention, il faut que le chien soit habitué, pas en forte puissante, à température modérée et à une distance espacée du poil.

– Pour finir, la récompense ! Une friandise ou un moment de jeu avec vous, lui fera oublier ce moment pas très appréciable qu’il vient de passer.

LES SOINS

Le poil

Quelle que soit la race de votre chien, le brossage est une étape cruciale et doit être réalisé au quotidien pour aérer le poil, retirer les poils morts, éliminer les corps étrangers, maisser le chien et activer la circulation sanguine de la peau.

Pour les chiens à poils longs, le brossage quotidien va permettre de lutter contre les nœuds. N’insistez pas avec la brosse pour vous débarrasser des nœuds, mais de vos doigts ou de couper s’ils sont trop résistants.

Pour un chien à poil court, un brossage une fois par semaine suffit, alors qu’un chien à poil long aura besoin d’un brossage tous les deux jours.

Les oreilles

Les oreilles de vos chiens sont sensibles et peuvent être atteintes d’otites due à des parasites, des bactérie ou des champignons. Si votre chien appartient à une race dont les oreilles tombent, l’aération se trouve encore plus compliquée.

La fréquence d’un nettoyage des oreilles dépend de sa race et de la saison. Pour les oreilles tombantes, nettoyez une fois par semaine l’été et tous les quinze jours à la saison froide. Pour les oreilles dréssées, tous les quinze jours à la saison chaude et une fois par mois à la saison froide.

Le nettoyage des oreilles se réalise avec un produit adapté, une solution nettoyante spécifique équipée d’un embout adapté à l’oreille de votre chien. Elle permettra de dissoudre le cérumen sans agresser le conduit auditif.

Il est déconseillé d’utiliser un conton-tige, il ne servirait qu’à repousser le cérumen plus au fond et pourrait provoquer une irritation.

Les yeux

Il est nécessaire de prendre soin des yeux de votre chien, afin d’éliminer les impuretés et limiter les irritations. Le nettoyage permet d’éliminer les sécrétions et les larmoiements qui peuvent irriter l’œil.

Pour les chiens de petite taille les larmes s’écoulent a l’extérieur de l’oeil, formant des traces brunâtre dû aux canaux lacrymaux recourbés et qui se bouchent facilement. Et sont plus sensibles au vent et à la poussière.

Habituez votre chien dès son plus jeune âge au nettoyage des yeux. Il suffit de rincer ses yeux de l’extérieur vers l’intérieur, avec une solution nettoyante adaptée, à l’aide d’une compresse.

Si vous avez un chien sensible, sujets à problème ( petits chiens, chiens de chasse ou chiens ayant auparavant souffert d’une affection oculaire), il est conseillé de leur nettoyer les yeux, deux fois par semaine. Pour les autres chiens, les écoulements aux coins des yeux démontrent le besoin de soins.

Attention, les écoulements peuvent également être dus à une irritation par des poussières ou des pollens, lors de périodes de vent fort. Le nettoyage est alors important dans ces moments. Mais si des rougeurs apparaissent ou que l’œil est fermé, il faut consulter votre vétérinaire.

Les dents

Les dents définitives du chien vont remplacer les dents de lait à partir de l’âge de quatre mois. C’est à cette période qu’il va falloir que vous preniez soin de sa dentition. En effet, le tartre qui peut se déposer sur les dents de votre compagnon à partir de l’âge d’un an, va à terme, provoquer une infection bactérienne et une inflammation des gencives. Et peut provoquer un déchaussement et des complications, des troubles cardiaques par exemple.

Il faut inspecter l’état des dents de votre chien et s’il y a présence de tartre. Pour ce faire, il faut surveiller les gencives qui doivent être de couleur rose saumon et ne pas saigner. Veiller à l’haleine, car une mauvaise haleine indique une infection dans la bouche, voire une affection stomacale.

Il faut donc lui brosser les dents, à partir de quatre mois. Il suffit d’utiliser une brosse à dents et un dentifrice adaptés aux chiens. À une fréquence de deux fois par semaine.

Il existe des alternatives au brossage, les lamelles à mâcher ou les poudres qui se mettent dans sa nourriture. Les os en peau de buffle sont une bonne solution également.

 

Les pattes

Les pattes des chiens sont l’une des parties les plus sensibles de leur corps, car elles sont plus exposées aux risques. Vous devez donc en prendre soin, en hiver comme en été.

Il est important d’inspecter les pattes de votre chien après les sorties, pour vous assurer qu’aucun corps étranger ne s’est glissé dans ses coussinets.

Eliminez les poils entre les orteils et les griffes, ils sont une cachette idéale pour les saletés et notamment les épillets, qui peuvent être très dangereux pour votre chien.

Coupez les griffes de votre chien lorsqu’elles sont trop longues, les griffes trop longuent risques de blesser votre chien en marchant dessus. Demandez à votre vétérinaire de vous montrer comment faire.

Par temps de froid, la neige, le gel et le sel peuvent engendrer des blessures. Il faut donc penser à essuyer et sécher les pattes en insistant bien sur les zones situées entre les coussinets pour éviter d’éventuelles gerçures ou gelures. Vous pouvez appliquer des produits sur les coussinets pour les protéger du froid et de l’humidité.

De même pour l’été, il faut être vigilant à l’eau de mer et le sable qui peuvent brûler les coussinets de votre chien. Il faut donc bien rincer les pattes avec de les sécher.

En cas de coupure

Si la coupure est profonde, allez directement chez le vétérinaire.

En revanche, si la plaie n’est pas trop importante, commencez par nettoyer la plaie et assurez-vous de bien d’éjecter tous les corps étrangers. N’utilisez surtout pas d’alcool ! Préférez une solution iodée, une solution à base de chlorhexidine, ou encore de l’eau oxygénée.

N’utilisez pas de coton, les fibres pourraient s’incruster dans la plaie. Utilisez plutôt des compresses.

Réalisez un pansement avant que votre vétérinaire ne prenne le relai.