C’est Quoi la trachéobronchite infectieuse canine ou Toux du chenil

J’étais avec mon chien et, tout d’un coup, il commence à tousser d’une toux sèche ! Tout comme les humains peuvent attraper des virus respiratoires, mon chien est également soumis à des maladies respiratoires.
C’est « la toux de chenil » !
La toux de chenil m’a provoqué des inquiétudes et de l’anxiété, mais j’ai cherché à ‘informer sur ce qu’est la toux de chenil, ce à quoi elle ressemble et les moyens de la traiter, afin d’apaiser mes craintes et me décider de la démarche à suivre.
La toux du chenil est relativement courante dans les élevages et les structures comprenant beaucoup de chiens « refuges animaliers, les élevages, les pensions canines ou encore les chenils ». Elle reste généralement peu grave, mais peut évoluer parfois vers une pneumonie et cause alors de sérieux dégâts.

C’est quoi « la toux de chenil » ?

La toux de chenil chez les chiens est semblable au rhume chez les humains. C’est une infection des voies respiratoires supérieures, qui inclut le larynx (ce qui permet à un chien d’aboyer et de grogner) et la trachée, qui est le canal dans la gorge de votre chien qui lui permet de respirer. Le principal symptôme est une toux sèche et forte qui produit du flegme. ATTENTION cette maladie est très contagieuse entre les chiens.

Quelles sont les causes de « la toux de chenil » ?

« Bordetella » La toux de chenil est le nom courant d’une infection des voies respiratoires supérieures qui peut être causée par plusieurs types de virus et de bactéries. La cause la plus courante de la toux de chenil est la souche de bactéries Bordetella bronchiseptica. C’est pourquoi certaines personnes disent «Bordetella» en faisant référence à la toux de chenil. Cependant, la toux de chenil peut être causée par d’autres choses, et votre chien est le plus susceptible d’être infecté par la bactérie Bordetella lorsque son système immunitaire est affaibli par une infection virale déjà existante.
Les virus chez les chiens qui peuvent augmenter le risque de toux de chenil sont :

  • Adénovirus canin

  • Virus de la maladie de Carré

  • Herpès canin

  • Virus parainfluenza

  • Réovirus canin

Comment savoir que mon chien a « la toux de chenil » ?

Le principal symptôme de la toux de chenil est une toux productive forte. C’est très semblable au bruit que fait votre chien lorsqu’il est en train de tousser et s’apprête à vomir. La toux est également très fréquente, au point d’être presque constante dans les cas graves. Votre chien peut également avoir des sécrétions supplémentaires dans le nez ou les yeux ou éternuer plus souvent, mais la plupart des chiens vivent assez bien avec la toux de chenil et maintiennent leurs activités habituelles et leur appétit tout au long de leur rétablissement.

Comment mon chien a attrapé « la toux de chenil » ?

Un chien peut attraper la toux de chenil chaque fois qu’il est exposé à un virus ou à des bactéries. Cependant, en raison de sa nature très contagieuse, il est particulièrement courant de l’attraper dans les chenils, c’est pourquoi cette maladie est communément appelée toux de chenil.
Un chien peut attraper la toux de chenil en côtoyant n’importe quel chien qui l’a, mais d’autres facteurs de risque incluent:

  • Être gardé dans un lieu où se trouvent beaucoup d’autres chiens;

  • Une mauvaise ventilation;

  • Des températures froides;

  • Une exposition à la poussière ou à la fumée de cigarette, ce qui peut irriter les voies respiratoires;

  • Du stress causé par un voyage, qui peut affaiblir le système immunitaire.

La toux de chenil est propagée dans l’air. Lorsqu’un chien infecté tousse, des gouttelettes contenant la bactérie ou le virus sont dispersées dans l’air et se propagent à d’autres animaux à proximité. La maladie peut également être répandue par un chien qui partage ses jouets, ses bols ou d’autres objets avec un chien infecté. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est si important de garder votre chien en quarantaine si vous pensez qu’il présente des signes de toux de chenil.

Quelle est la période d’incubation « la toux de chenil » ?

La toux de chenil a une période d’incubation de 2 à 14 jours, et pendant ce temps, le chien ne présentera pas de symptômes réels, mais sera toujours contagieux et pourra la transmettre à d’autres chiens. Une fois que les symptômes commencent, la toux de chenil dure habituellement 2 à 3 semaines, bien que certains chiens qui ont des conditions médicales ou qui sont plus âgés peuvent prendre jusqu’à 6 semaines pour se rétablir. Il y a de rares cas où la toux de chenil peut évoluer en pneumonie, ce qui peut être très grave. Lorsque votre chien commence à présenter des symptômes de toux de chenil, communiquez avec votre vétérinaire pour discuter d’un plan de traitement. Si les symptômes ne diminuent pas ou ne s’aggravent pas, planifiez une visite de suivi.

Comment traiter « la toux de chenil » ?

Souvent la toux de chenil se dissipe toute seule et aucun traitement spécial n’est nécessaire. Vous pouvez prendre des mesures pour rendre votre chien plus confortable, par exemple en retirant son collier et en utilisant un humidificateur pour soulager la toux, mais la plupart ne montrent pas de signes de maladie ou de détresse. La toux est généralement plus irritante pour le propriétaire que le chien, et le vétérinaire peut être en mesure de prescrire un médicament contre la toux pour les chiens ou un anti-inflammatoire pour aider à apaiser la gorge de votre chien et à réduire la fréquence de la toux.

En cas ou « la toux de chenil » est causée par la bactérie Bordetella, le vétérinaire peut également prescrire un antibiotique pour aider le système de votre chien à combattre l’infection. Si votre chien montre d’autres signes comme quoi il ne se sent pas bien ou s’il ne mange pas normalement, il peut avoir besoin d’une visite au vétérinaire. N’oubliez pas de l’appeler à l’avance et de lui indiquer que votre chien présente des signes de toux de chenil afin que le bureau puisse prendre des mesures pour empêcher la propagation de l’infection à d’autres chiens en visite.

Comment prévenir « la toux de chenil » ?

La meilleures façons de prévenir la toux de chenil consiste à s’assurer que votre chien a tous ses vaccins, comme le recommande votre vétérinaire. Il y a des vaccins pour la grippe canine, la parainfluenza canine, le virus de la maladie de Carré et l’adénovirus canin de type 2, en plus d’un vaccin contre Bordetella. Les vaccins et les piqûres de rappel sont également généralement nécessaires par les pensionnats ou les garderies de chiens pour aider à prévenir la propagation. Garder votre chien à la maison s’il montre des signes de maladie peut également aider.

Est-ce qu’il y a des complications suite à « la toux de chenil » ?

Il arrive parfois que l’infection descende dans les poumons du chien « bronches » : elle se transforme alors en broncho-pneumonie.
La toux devient grasse, l’écoulement nasal se fait plus épais voire purulent – contient du pus-, et des difficultés respiratoires apparaissent. Une perte d’appétit, de la fièvre, de la fatigue, un manque d’énergie et plus généralement une dégradation de l’état général de l’animal sont également visibles.
À ce stade, la guérison spontanée est peu possible ; en l’absence de traitement thérapeutique, la bronchopneumonie peut conduire au décès en seulement quelques semaines.

Est-ce qu’il y a un risque de rechute après disparition « la toux de chenil » ?

Qu’il y ait eu ou non broncho-pneumonie, le chien reste généralement contagieux plusieurs semaines à plusieurs mois après disparition des symptômes de la toux du chenil, qu’il ait guéri spontanément ou grâce à un traitement médicamenteux.

Même après guérison le corps du chien continue pendant longtemps d’excréter des agents pathogènes.

Et si le système respiratoire n’est pas en cause !

Un chien qui tousse peut traduire d’autres types de malaises qui n’ont rien à voir avec le système respiratoire.

  • La toux dite vermineuse, qui est due aux larves de vers intestinaux, touche plus particulièrement les chiots. Un traitement vermifuge est alors nécessaire. Vous pouvez aussi prendre des mesures pour aider à garder votre animal à l’abri des vers.
  • Il y a aussi la toux cardiaque qui, comme son nom l’indique, témoigne d’un début d’insuffisance cardiaque. Cette maladie apparaît fréquemment chez les chiens qui prennent de l’âge ou qui font de l’embonpoint.
  • Rappelez-vous qu’avant de traiter une toux, il est indispensable de déterminer la nature de celle-ci, et que seul votre vétérinaire peut le faire.

Lits matelas

Litières Végétales

Caisses cages

Chenil en KIT

Sacs à déjections

Appétence Santé

Bols gamelles

Déjections canines, Crottes de chiens en ville

Déjections canines, Crottes de chiens en ville

Le problème des déjections canines n’est pas cantonné aux seules grandes villes ou à une liste restreinte de pays. Du petit village à la grande métropole, les collectivités locales et leurs...

Pin It on Pinterest

Share This